Le RBI s’affiche en très grand à Genève

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

  logo campagne suisse RBI

Le RBI s’affiche en très grand à la place Plainpalais à Genève

Le RBI s’affiche en très grand à la place Plainpalais à Genève. “What would you work, if your income were take care of?” Les partisans du RBI interrogent la population suisse et l’invitent à la réflexion, en amont de la votation qui aura lieu le 5 juin prochain. Leur prochaine action coup-de-poing est prévue le 14 mai dans la ville de Genève : l’installation d’une affiche taille XXL sur la plaine de Plainpalais.

Financée par crowdfunding et construite dans le canton de Glaris, cette affiche aux dimensions gigantesques figurera dans le Livre Guinness des records : 8000 m2 – soit la taille d’un terrain de football – pour un poids de 7,5 tonnes. La question d’un revenu de base inconditionnel prendra alors les dimensions de l’affiche : la plus grande au monde, de manière tangible.

Réalisée en bâches de camion, cette affiche sera ensuite recyclée en sacs à main et sacs à dos, tous cousus main. Une ligne graphique noir et or, qui fera exister le message au-delà de l’évènement.

L’installation de l’affiche est prévue le samedi 14 mai dès 11h. Pour ce faire, 80 à 100 bénévoles sont attendus au briefing de 10h. Un t-shirt et un repas leur seront offerts avant la mise en place de la bâche.

The biggest question
Modélisation avec Google map

Les citoyens suisses seront appelés à se prononcer le 5 juin 2016 sur l’initiative fédérale « pour un revenu de base inconditionnel ». Cette initiative, lancée par un groupe de citoyens indépendants de tout parti ou groupement politique, a formellement abouti le 4 octobre 2013 avec 126’000 signatures valides.

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

PDF :

Sites :

Contact :

BIEN-Suisse, l’invité du Sénat du Mexique

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
REVENU DE BASE INCONDITIONNEL
22.04.2016

logo campagne suisse RBI

La Suisse, invitée du Sénat du Mexique pour lui présenter le RBI et l’initiative fédérale

Si le concept de revenu de base inconditionnel (RBI) est encore novateur en Suisse, un nombre toujours croissant de démocraties l’étudie de près depuis quelques années. Au Mexique, l’idée du RBI est entrée dans le débat politique gouvernemental. Du 19 au 21 avril 2016, un « séminaire international sur le revenu universel et la répartition des richesses » a été organisé sous l’égide du Sénat de la République du Mexique et de la Commission Économique Pour l’Amérique Latine (CEPAL – l’une des cinq commissions régionales de l’Organisation des Nations Unies).

Après l’analyse d’un rapport établi en 2014 par le Comité National d’Évaluation des Politiques Sociales, l’accès à un revenu universel et solidaire est considéré comme une politique alternative réaliste par le gouvernement mexicain. De nombreux élus d’Amérique latine, accompagnés de scientifiques et d’économistes reconnus, ont convié des représentants de Basic Income Earth Network (BIEN) de Finlande, d’Espagne et de Suisse pour leur présenter les différents aspects du RBI. Représentants la Suisse, Ralph Kundig et Gabriel Barta, président et vice-président de BIEN-Suisse, ont accepté l’invitation pour présenter l’initiative fédérale pour un RBI quelques semaines avant ce qui sera la première votation populaire au monde sur le RBI.

Suite aux conférences et débats, le Sénat mexicain a pris la décision formelle de lancer une étude approfondie pour déterminer le meilleur modèle de RBI applicable au système économique et social en vigueur au Mexique.

BIEN-CH @ Mexico senate
L’initiative suisse pour le RBI au Sénat de la République fédérale du Mexique, de gauche à droite : M. Mauricio de María y Campos (UNAM and Master in Arts of Developping Economy, Sussex University), M. Ralph Kundig (Président de BIEN-Suisse, coordinateur pour l’initiative RBI), Sénateur M. Luis Sánchez Jiménez (Vicepresident of the Steering Committee, Senate of the United States of Mexico), M. Gabriel Barta (Vice-président de BIEN-Suisse) et M. Ruben Islas Ramos, Technical Secretary to the vice-presidence of General Congress of the United Mexican States.

Les citoyens suisses seront appelés à se prononcer le 5 juin 2016 sur l’initiative fédérale « pour un revenu de base inconditionnel ». Cette initiative, lancée par un groupe de citoyens indépendants de tout parti ou groupement politique, a formellement abouti le 4 octobre 2013 avec 126’000 signatures valides.

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

PDF :

Sites :

Contact :

Expérience pilote RBI à Lausanne

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

  logo campagne suisse RBI

Le Conseil Communal de Lausanne accepte le postulat pour une expérience pilote dans la perspective du revenu de base inconditionnel (RBI)

Déposé le 6 octobre 2015 par le conseiller communal feu Laurent Rebeaud, le postulat demandant une étude sur la faisabilité et l’opportunité d’une expérience pilote dans la perspective du revenu de base inconditionnel a été accepté par le Conseil Communal de Lausanne mardi 12 avril 2016. Défendu par Léonore Porchet, présidente des Verts lausannois et conseillère communale, ce postulat permet à la Ville de Lausanne de faire office de commune pionnière en matière de politique sociale.

Le Conseil Communal de Lausanne s’adresse ainsi à la Municipalité afin de mettre sur pied un projet pilote, en faveur d’un échantillon de citoyens actuellement au bénéfice du revenu d’insertion. L’objectif de cette expérience est de vérifier l’un de postulats du RBI étayé par des sondages, selon lequel les bénéficiaires du RBI consacrent leur disponibilité nouvelle à la recherche d’un emploi salarié, dans l’activité d’une activité socialement utile ou dans l’entreprenariat.

Lausanne_Palais_de_Rumine_1200x664
Les citoyens suisses seront appelés à se prononcer le 5 juin 2016 sur l’initiative fédérale « pour un revenu de base inconditionnel ». Cette initiative, lancée par un groupe de citoyens indépendants de tout parti ou groupement politique, a formellement abouti le 4 octobre 2013 avec 126’000 signatures valides.

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

PDF :

Sites :

Contact :

1er sondage représentatif : la Suisse continuera à travailler !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

  logo campagne suisse RBI

Résultats du premier sondage représentatif sur le Revenu de Base Inconditionnel : la Suisse continuera à travailler !

Berne, 27 janvier 2016.

Avec un revenu de base inconditionnel les Suissesses et les Suisses utiliseraient leur nouveau temps libre pour poursuivre leur formation, travailler en tant qu´indépendants et passer plus de temps avec leur famille. Un fait révélé par le premier sondage représentatif de DemoSCOPE, un institut de recherche d’opinion. Le contre-argument le plus courant, qu’un revenu de base ne motiverait pas les gens davantage, est presque complètement démenti : seulement 2% des sondés arrêteraient de travailler. En revanche ⅓ des sondés pensent que les autres arrêteraient de travailler. Les résultats détaillés du sondage seront présentés aujourd’hui à 10h sur la place fédérale.
Une armada dorée sur la place fédérale: présentation du premier sondage représentatif

Date: Mercedi, 27 janvier 2016, 10h00 – 10h30

Lieu: Place fédérale, Berne

Déroulement: Sous le slogan “On roule – pour un revenu de base inconditionnel”, une armada dorée, formée d´une Tesla dorée, de vélos dorés et d’autres véhicules, lancera la campagne pour le RBI sur la place fédérale. Avant cela, il y aura (toujours sur la place fédérale) une présentation en live du sondage “Powerpoint humain” sur le revenu de base inconditionnel.

Date de votation

Le mercredi après-midi du 27 janvier 2016, le Conseil fédéral décide quelles initiatives il soumettra au peuple le 5 juin 2016.
On peut s’attendre à ce que l’initiative pour un RBI soit soumise au peuple ce jour du 5 juin 2016.

Premier sondage d’opinion

Dans le cadre d’un sondage téléphonique portant sur plusieurs thèmes, 1076 personnes (ayant le droit de vote) de la Suisse alémanique et occidentale (romande) ont été sondées fin novembre par l’institut DemoSCOPE. Les résultats de cette étude montrent que seulement une très petite partie des Suisses bénéficiant d´un revenu de base inconditionnel arrêterait de travailler.

Au contraire, nombreux sont ceux qui saisiraient l’opportunité de poursuivre leur formation et d’acquérir plus d’indépendance afin de pouvoir mieux se promouvoir dans le monde du travail. Il semble donc qu’avec l’introduction d’un revenu de base inconditionnel, on peut s’attendre à des conséquences positives pour le monde du travail et l’économie du pays.

Ci-dessous, 6 résultats majeurs du sondage, suivis de résumés explicatifs (résultats complets de DemoSCOPE DE/PDF).

Avec un revenu de base inconditionnel:

  •   2% des sondés disent qu’ils voudraient arrêter de travailler
  • 54% poursuivraient leur formation
  • 53 % prendraient plus de temps pour leur famille
  • 22% travailleraient en indépendant
  • 35% consommeraient plus durablement
  • 59% des moins 35 ans pensent que tôt ou tard on introduira un revenu de base.

1. Travail et bénévolat

Seulement 2% des Suissesses et des Suisses estiment qu’ils arrêteraient sûrement de travailler avec un revenu de base inconditionnel. 8% des sondés pensent qu’ils arrêteraient suivant les circonstances.

L’argument des opposants qu’un RBI pourrait démotiver les gens de travailler est ainsi largement démenti. Surtout, l’argument que les jeunes perdraient leur goût à progresser se révèle totalement faux : en effet, seulement 3% des sondés de moins de 35 ans pensent qu’ils perdraient leur motivation à travailler.

Avec un revenu de base inconditionnel, 40% des Suisses s’engageraient davantage dans le bénévolat.

2. Famille

Avec le RBI, 53% des Suisses voudraient passer plus de temps en famille. Ainsi se confirme l’argument qu’un revenu de base renforce les familles. Les personnes au revenu modeste (-de 5000 CHF/mois) se réjouiraient encore davantage de passer plus de temps avec leurs familles (66%).

3. Education et Formation

54% des Suisses complèteraient leur formation avec un RBI. Surtout les femmes (56%), les jeunes entre 18 et 34 ans (70%), les familles avec enfants (61%) et les personnes avec un niveau d’éducation moyen ou bas. Dans un monde du travail évoluant de plus en plus vite, le revenu de base inconditionnel permet aux personnes de garder une longueur d’avance sur le marché du travail.

4. Entrepreneuriat

Un résultat surprenant est qu’avec le RBI, 22% des Suisses se verraient bien travailler en tant qu´indépendant. La capacité d’innovation qui caractérise la Suisse depuis toujours en sortirait renforcée pour l’avenir.

De plus, 67% s’estiment convaincu par l’argument qu’un RBI éliminerait les peurs existentielles, ce qui renforcerait leur capacité d’initiatives personnelles et d’activités autogérées.

5. Consommation durable

Un effet secondaire positif est que le RBI inciterait 35% des sondés à acheter plus durable. Chez les moins de 35 ans, ce pourcentage s’élève à 50%.

6. Un jour, le RBI ?

Le revenu de base deviendra-t-il une réalité? Chez la “génération Y” (20-35 ans), 59% sont convaincues qu’un RBI sera introduit dans l’avenir en Suisse.

* * *

Sondage-Tabellen_Befragung_BGE_GesamtCH_1000x682

Liens

Contact

Suisse-romande :

Suisse-allemande :

 

Le revenu de base est une allocation mensuelle suffisante pour une vie digne, versée d’office, sans condition et qui se substitue aux autres prestations sociales jusqu’à la hauteur de son montant.

Flotte dorée sur la place fédérale: présentation d’un nouveau sondage

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 logo campagne suisse RBI

 

Un événement se déroulera sur la Place fédérale à Berne demain mercredi 27 janvier à l’occasion du communiqué de presse du Conseil fédéral présentant la date de la votation pour l’initiative pour un Revenu de Base Inconditionnel

Date: Mercedi, 27 janvier 2016, 10h00 – 10h30

Lieu: Place fédérale, Berne

Déroulement: Sous le slogan « On roule – pour un revenu de base inconditionnel », la flotte dorée, dont une Tesla dorée, des vélos dorés et autres véhicules, débutera sur la place fédérale la campagne pour le RBI. Avant cela, il y aura (toujours sur la place fédérale) une présentation en live du sondage « Human Powerpoint » sur le revenu de base inconditionnel.

La Suisse est le premier pays au monde qui, en 2016 – normalement le 5 juin – votera sur l’introduction du revenu de base inconditionnel. Dans le cadre d’un sondage téléphonique portant sur plusieurs thèmes, 1076 personnes (ayant le droit de vote) de Suisse alémanique et romande ont été sondées par l’institut DemoSCOPE. Le résultat de cette étude montre que seulement une très petite partie des Suisses arrêterait de travailler.

Au contraire, nombreux sont ceux qui utiliseraient les nouvelles opportunités pour poursuivre leur éducation et se rendre plus autonomes afin de pouvoir mieux s’intégrer dans le monde du travail. Il semble donc qu’avec l’introduction d’un revenu de base inconditionnel, on peut tout-à-fait s’attendre à des conséquences positives pour le monde du travail et l’économie du pays.

Le revenu de base est une allocation mensuelle suffisante pour une vie digne, versée d’office, sans condition et qui se substitue aux autres prestations sociales jusqu’à la hauteur de son montant.

 

Plus de renseignements :