A l’humanité,
Au peuple de Suisse,
A ma famille, à mes amis,

Nous sommes dans les derniers jours pour voter au Revenu de Base Inconditionnel. Je me suis passionnée pour le sujet, je me suis beaucoup informée puis investie dans ce projet.

Ce soir je vous écris d’abord pour vous encourager à voter. Cette initiative est citoyenne. Il n’y a pas de partis politiques derrière. C’est une initiative faite par le peuple pour le peuple et il est essentiel que chacun fasse entendre sa voix sur ce sujet qui pourrait changer le système et nos vies dans leur globalité.

Je voterais oui au Revenu de Base Inconditionnel. Oui, car il remet l’être humain au centre des priorités. Oui parce qu’il me semble juste, logique et essentiel que toute personne puisse subvenir à ses besoins vitaux, quelle que soit sa situation. Notre Vie nous l’avons gagnée à notre naissance.

Je voterais oui, car le RBI donnerait la possibilité à chacun de faire ses choix de vie en accord avec ses besoins, valeurs et aspirations. Je voterais OUI parce qu’il apporte du soutien aux familles, aux parents au foyer, aux étudiants, aux artistes et artisans, aux indépendants, aux agriculteurs, aux bénévoles. Je voterais oui parce qu’il permettrait d’assurer l’avenir de nos enfants quoiqu’il arrive.

Je voterais oui parce que nous avons tous des rêves à réaliser et que le RBI est une ouverture dans ce sens. Parce qu’il libère la créativité et favorise l’innovation. Je voterais oui parce que les cas de burn-out, le stress général, les injustices professionnelles diminueront.

Je vais aussi voter oui parce que le 5 juin nous ne votons que sur le principe. Le financement et le montant ne seront en discussion qu’une fois le oui passé. Si le oui passe, nous acceptons d’ouvrir le débat. le parlement devra alors prendre des décisions sur les modalités d’application. Si le peuple n’est pas d’accord avec ces décisions, des référendums seront entrepris. Dans tous les cas, cela prendra un certain temps. Voter oui ce n’est pas se précipiter, mais s’ouvrir. En votant non, on se ferme au débat.

Enfin, je vais aussi voter oui parce que j’ai confiance en chacun de nous. Je sais que nous n’avons pas besoin d’être menés par la carotte au bout du bâton pour être des êtres pleinement réalisés. Pour avoir envie d’agir, de participer, de donner du sens à sa vie. Je suis sûr que nous sommes capables d’assumer notre liberté de choix de Vie sans tomber dans la « flemmardise aiguë ». Flemmardise qui n’est bonne pour personne sur le long terme.

On parle du RBI à plein d’endroits dans le monde en ce moment. Nous sommes dans un système qui a eu sa période de croissance, qui a atteint son sommet et qui est, à présent, dans le déclin. La robotisation des métiers s’accélère, les licenciements augmentent, le niveau général de stress s’intensifie, la précarité financière se propage.. Nous devrons, d’une manière ou d’une autre aller vers un changement. Alors, soit nous choisissons de ne pas entrer en matière et de voter non au RBI et alors rien ne change, nous continuerons dans le déclin jusqu’à ce que nous, nous prenions le mur. Ou alors, nous acceptons de nous ouvrir au changement et de faire un pas vers celui-ci en votant oui et alors nous avons une chance de contourner le mur.

Ne votez pas avec la peur, mais avec votre cœur.

Pour les courageux qui m’auront lue jusqu’au bout, je suis tout à fait ouverte à la discussion. 

Humainement,
Maureen Russo